Quelle est la consommation énergétique du déshumidificateur piscine?

Quelle est la consommation énergétique du déshumidificateur piscine?


Quelle est la consommation énergétique du déshumidificateur piscine?

Le déshumidificateur pour la piscine intérieure ou sous abri est un équipement indispensable pour le confort des baigneurs mais aussi pour la sauvegarde du bâtiment. C’est un investissement financier, mais quelle est la facture énergétique à payer à l’usage?

Quel montant pour la facture électrique du déshumidificateur piscine?

Comme la majorité des équipements électrique, il est possible de connaitre la consommation théorique du déshumidificateur piscine. Certains facteurs influencent à la baisse ou à la hausse le montant de la facture. Il est donc intéressant d’adopter les bons gestes pour faire des économies.

Quels sont les critères qui influencent la consommation énergétique du déshumidificateur piscine?

La consommation électrique d’un déshumidificateur d’ambiance dépend bien entendu de la puissance de l’appareil. De plus, selon son cycle, son besoin en électricité varie. En effet, lors de la mise en route, le déshumidificateur piscine va fonctionner à plein régime pour arriver au taux d’hygrométrie choisie. Il est au maximum de sa consommation énergétique. Par la suite, sa puissance de fonctionnement va diminuer pour se stabiliser et maintenir le point de consigne en fonction des paramètres environnementaux ; il sera moins énergivore.

Le temps de fonctionnement joue aussi son rôle tout comme le choix du taux d’hygrométrie de la pièce de piscine, la température du hall de piscine et celle de l’eau… Autant de données sur lesquels on peut agir et ajuster pour faire baisser la facture énergétique.

Il y a les paramètres que l’on subit, pour lesquelles on n’a aucun contrôle comme les conditions climatiques. Lorsqu’il fait froid à l’extérieur, d’autant plus que l’isolation du bâtiment n’est pas optimale, le choc thermique entre la fraîcheur des murs, des vitrages et la chaleur de la pièce de piscine crée une plus grande condensation. Le déshumidificateur va fonctionner davantage pour maintenir de bonnes conditions et donc consommer plus.

Calcul des dépenses énergétiques du déshumidificateur pour piscine

Le calcul ne peut être qu’une approche, une moyenne, car, comme nous l’avons vu plus haut, beaucoup de facteurs vont rentrer en ligne de compte.


Pour faire le calcul théorique des dépenses énergétique, il faut connaître les éléments suivants : 

P, la puissance de l’appareil exprimé en watts.

F, la fréquence d’utilisation en heures/jour ou en heures/semaine.

U, la période ou l’appareil est utilisé en jours ou en semaines/an.

La formule est simple : 

(Puissance X Fréquence X U Période) : 1 000 = N, le nombre de kilowatt consommés pour la période.

Puis, il faut multiplier N par le prix du kilowatt et l’on obtient le montant de la facture de fonctionnement du déshumidificateur.

Comment limiter la consommation énergétique du déshumidificateur? 

Il est préférable d’acheter un déshumidificateur adapté, avec une puissance en adéquation avec les besoins réels de la pièce de piscine, ni trop puissant, ni trop faible. Le bilan thermique permet de bien cibler l’appareil.

Il est souhaitable de mettre en place toutes les solutions pour limiter la condensation de la pièce de piscine: isolation, chauffage eau et air avec des températures en symbiose… Ces actions permettent bien souvent de pouvoir opter pour un appareil qui nécessite une moindre puissance tout en étant parfaitement efficace. 

D’autre part, en été notamment, une aération manuelle permet de lutter contre l’humidité ambiante. Pendant ce temps, le déshumidificateur ne fonctionne pas, pas de consommation électrique et le hall reste sain.

Toutes les ouvertures de la salle de piscine doivent être fermées lorsque le déshumidificateur piscine fonctionne. Les risques sont tout simplement d’augmenter la consommation électrique et d’amoindrir les capacités de l’appareil puisque la surface à traiter devient plus importante.

Son utilisation et son entretien ont une influence sur ses performances et par voie de conséquence sur sa consommation énergétique.

Un appareil bon marché cache souvent un appareil énergivore. Il vaut mieux opter pour une machine de marque connue, peut-être plus chère à l’achat mais économe à l’utilisation. Sur la fiche technique est inscrit le SCOP de l’appareil qui permet connaître sa classe de performance. 


En fin de compte le déshumidificateur se montre peu gourmand en électricité s’il est parfaitement adapté aux caractéristiques de la pièce aquatique, moins qu’un radiateur par exemple.

Le seul risque d’utiliser le déshumidificateur piscine, c’est tout simplement d’obtenir un meilleur confort à moindre frais !

Cet article vous a plu? Partagez le avec vos amis et relations sur vos réseaux préférés.

Demandez-nous conseil

Notre équipe d'experts vous aide à identifier les besoins adaptés à votre projet et s'engage à vous rappeler gratuitement dans les 24h.