Quelles sont les conditions pour juguler la condensation?

Quelles sont les conditions pour juguler la condensation?


Quelles sont les règles qui permettent de limiter la condensation? 

Profiter pleinement de sa piscine d’intérieure, sans se soucier d’un excès d’humidité et des dégâts que cela engendre pour la structure, la déco ou la santé des baigneurs, demande au préalable de respecter quelques règles qui permettent de maîtriser l’hygrométrie de la pièce.

Quels moyen mettre en œuvre pour éviter la condensation dans la salle piscine ou spa?

L’isolation thermique

Il faut s’assurer que l’isolation des murs et du plafond de la pièce aquatique soit optimale. Plus les murs sont froids, plus l’air de la pièce est chaud et plus il y aura de condensation. D’où l’intérêt de bien isoler les murs, les plafonds et dans la mesure du possible installer des fenêtres à double vitrage.

La ventilation de la pièce d’eau

Un autre moyen pour limiter la condensation et la stagnation de l’humidité dans l’espace aquatique couvert, c’est de prévoir le renouvellement de l’air en installant une ventilation performante. La VMC alliée à un déshumidificateur, va plus efficacement absorbée la vapeur et l’air est assaini. L’hygrométrie correctement gérée permet le parfait confort des baigneurs et la bonne salubrité de la pièce d’eau.

Un chauffage air/eau performant

Pour lutter efficacement contre la condensation, il est important de choisir un chauffage performant.

Lorsque l’eau est plus fraîche que l’air ambiant, et inversement, l’évaporation est plus importante. Il est donc judicieux d’installer une pompe à chaleur pour réchauffer l’eau de la piscine et un système de chauffage pour la salle. Ainsi, la température de l’eau se rapproche le plus possible de la température ambiante, ce qui permet de limiter l’évaporation et donc la buée et la condensation

Couvrir sa piscine

Pour compléter la panoplie de « l’anti-condensation », il est avisé de couvrir la piscine ou le spa lorsque l’on a terminé la baignade, en tout cas le plus souvent possible. Cela permet de limiter l’évaporation de l’eau et par là même la condensation. Pour cela une bâche à bulle, une couverture thermique de sécurité, ou un volet hors-sol ou immergé sont de bons moyens pour limiter la déperdition d’eau. De plus, en adoptant ce geste simple, la remise à niveau de l’eau de la piscine est moins fréquente.

Particularité des abris de piscine

L’abri de piscine est, lui aussi, soumis au problème de la condensation et à ses conséquences. Parfois, ouvrir quelques heures les portes ou les ouvertures suffisent à dissiper l’humidité ambiante. Cela dit, aérer en inter-saison ou en hiver, consiste à faire rentrer de l’air frais voire froid dans l’abri. La baignade qui suit est forcément plus fraîche. Les abris à lames d’air sont les plus efficaces et il est possible d’installer une ventilation et un déshumidificateur. Hormis l’isolation, les autres solutions sont applicables pour les piscines sous abris.


Grâce à la piscine couverte, il est possible de se baigner, chez soi, toute l’année, même lorsqu’il neige dehors. Mais, il est souhaitable de prendre toutes les mesures qui s’imposent pour profiter au maximum de cet espace aquatique sans que l’humidité ambiante vienne troubler le plaisir de la baignade ! 

Cet article vous a plu? Partagez le avec vos amis et relations sur vos réseaux préférés.

Demandez-nous conseil

Notre équipe d'experts vous aide à identifier les besoins adaptés à votre projet et s'engage à vous rappeler gratuitement dans les 24h.