Quelles sont les particularités de la piscine intérieure?

Quelles sont les particularités de la piscine intérieure?


Quels équipements complémentaires sont indispensables pour la piscine intérieure? 

La piscine en intérieur est bien différente de sa cousine installée en extérieur. Des paramètres supplémentaires entrent en jeu. La réussite de ce projet passe par la connaissance des problématiques liée à un bassin dans un milieu clos. Sa conception, sa réalisation demandent plus d’attention, de réflexion, ne doit rien laisser au hasard et l’improvisation n’a pas vraiment de place. Les travaux sont longs, et l’aspect financier conséquent. 

Quelles sont les paramètres à prendre en compte pour réussir sa piscine d’intérieur?

Lorsque l’on parle d’une piscine intérieure, il faut tenir compte de deux éléments naturels, l’air et l’eau et de quatre facteurs intimement liés à ces éléments: l’humidité, l’évaporation et la condensation, sans oublier la température.

L’équilibre des éléments air/eau

Lorsque l’air et l’eau entrent en contact, des phénomènes tout à fait naturels se créent et se développent: l’évaporation et la condensation. 

L’écart de température entre l’air ambiant et l’eau de la piscine joue un rôle majeur. Plus il y a de différence entre ces deux éléments, plus cela favorise l’évaporation. 

Du fait de la situation et les conditions extrêmes de la piscine intérieure, le phénomène est accentué et amplifié. Si rien n’est mis en place pour limiter, juguler cette moiteur, l’humidité sera plus importante et bien supérieure à ce qui est « acceptable ». Des conséquences déplaisantes vont apparaître à plus ou moins long terme.

Dans l’idéal, l’équilibre de la température entre l’air ambiant du bâtiment et l’eau doit se situer dans une fourchette entre 26 et 28°C.

Alors, que faire contre la condensation?

L’humidité ambiante, buée, condensation de la pièce aquatique sont des manifestations intimement liées à la température de l’air et de l’eau. 

La condensation, c’est le fait que l’humidité contenue dans l’air ambiant, et il peut y en avoir une grande quantité dans la pièce de piscine, passe de l’état gazeux à l’état liquide. L’humidité imprègne tout, s’insinue dans les moindres recoins provoquant des désagréments comme l’apparition de moisissures sur les murs, de l’eau coule sur les vitres et laisse des traces, la détérioration des meubles…

La maîtrise de la condensation passe avant tout par le contrôle de l’hygrométrie. 

Que faire pour protéger la piscine intérieure de l’humidité excessive?